Chaque artiste rêve d’enchainer les dates à longueur d’année. Cependant, lorsqu’un tourneur vous propose de signer pour un ou plusieurs spectacles, vous aurez plusieurs paramètres à prendre en compte. Voici quelques pistes de réflexion avant de s’engager à faire un show.

La réussite du spectacle dépend du temps et de l’espace

Avant de signer, vous devez voir votre agenda. Il se peut que vous ayez déjà un autre concert à cette date. Si un autre spectacle est planifié, ce serait mieux que les endroits ne soient pas trop éloignés. A moins de prendre l’hélicoptère, vous devez voyager en voiture. Il se peut que vous engagiez des dépenses. Tenez compte de l’hébergement si le lieu de spectacle se trouve assez loin. Dans tous les cas, il faut que vous arriviez tôt pour faire la balance et tous les tralalas habituels.

 

Avez-vous ce qu’il faut pour assurer le show ?

Au moment de négocier avec le manager ou le tourneur, vous devrez vous poser des questions sur le public qui vous attend au spectacle. En effet, le show doit être réglé en fonction des personnes qui viendront assister. S’il y a beaucoup de séniors dans l’assistance, il va falloir travailler le répertoire en conséquence. Dans certains cas, le spectacle est organisé dans le cadre d’une propagande. Il faudrait adhérer à la cause ou décliner le contrat.

 

Il va falloir se mettre d’accord sur le cachet

Le cachet reste l’élément le plus important du contrat que vous aurez à signer. La somme que vous percevrez devrait correspondre à la prestation. Vous gagnerez plus si le spectacle dure plus de 2 heures. Vous accepterez une rémunération plus modeste si vous ne faites que la première partie ou si vous venez en tant que guest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *