La vente d’albums pendant les concerts est une pratique assez courante chez les étoiles montantes de la musique. Autrement, cette technique peut également convenir aux groupes connus. Dans le cas où cette stratégie vous dit quelques choses, découvrez nos recommandations dans les prochains paragraphes.

Créer le buzz sur le nouvel album

Vendre ses albums pendant le concert constitue une belle occasion de lever les voiles sur ses dernières nouveautés. Pour cause, c’est un rassemblement de personnes qui aiment vos chansons et qui vous apprécient. Ces fans sont disposés à recevoir les nouveaux morceaux. Ils sont pour le moins curieux d’entendre la suite de vos créations musicales. En même temps, la vente permettra de créer la vague autour de votre nouvel album. Tant mieux si une vraie campagne de promotion appuyée par les médias s’en suit. Certaines personnes ne manqueront pas de faire le partage sur les réseaux sociaux s’ils ont aimé les nouveaux morceaux. Sachez que le nombre de CD/DVD vendu compte sans être très important non plus.

Jouer avec l’effet de surprise

Autant que possible, il ne faut pas que la vente pendant le concert soit l’unique manière de diffuser les productions musicales. Les albums devraient être proposés sur les sites de téléchargement légaux. Par contre, ce serait très bien que les fans venus au spectacle aient l’exclusivité sur l’album. Cela leur donne l’impression d’être des privilégiés parmi les aficionados. Pensez également à diversifier les supports que vous proposerez sur place. Certains consommateurs écoutent encore des CD audio. D’autres veulent avoir vos chansons en DVD ou Blu-Ray. Si nécessaire, éditez aussi une compilation Best of pour que le public ait en archive vos meilleurs tubes. Dans tous les cas, l’effet de surprise jouera en votre faveur et raffermira vos liens avec les fans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *