Le hautbois est un instrument de musique faisant partie de la famille des instruments à vent, de la famille des bois. Le son du hautbois est engendré par la vibration d’une double anche au passage du souffle. Sa tonalité peut être douce ou sonore et claire ou pleine de rondeur. À savoir que les premiers hautbois étaient faits de graminée, c’est-à-dire de roseau ou de bambou en utilisant le creux naturel du tube. En revanche, les hautbois modernes sont faits de matériau plus résistant, des bois plus durs le buis, le merisier, l’ébène, le poirier ou le bois de rose.

Qu’est-ce que le hautbois viennois ?

L’orchestre symphonique de Vienne emploie un hautbois particulier communément baptisé « hautbois viennois » et qui a été fabriqué par Hermann Zuleger au début du XXe siècle. Ce type de hautbois n’a jamais changé au fil du temps. Il se distingue par un clétage, une perce et une anche de couleur particulier qui caractérise cet orchestre. Le hautbois viennois est nettement différent du hautbois français et il est uniquement utilisé à Vienne. Par ailleurs, il n’est conçu que par de très rares entreprises comme Yamaha ou Guntram Wolf.

 

Les variantes modernes des hautbois

On peut distinguer plusieurs types de hautbois à l’heure actuelle. Il y a notamment la musette ou hautbois piccolo qui peut être en mi ou en fa. Ensuite, il y a le hautbois en ut ou soprano. Puis, il y a le hautbois d’amour en la ou en mezzo-soprano. Il y a ensuite le cor anglais qui peut être en fa, en bocal courbé, en alto ou en encore en pavillon piriforme. Enfin, il y a le heckelphone et le hautbois baryton qui est aussi baptisé par les anglais « bass oboe » et qui dispose parfois d’un pavillon piriforme orienté vers le haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *